Louer un bateau pour les vacances

louer bateau vacances

De la balade familiale en voilier à la croisière d'une semaine et plus en France ou à l’étranger, louer un bateau adapté à la zone de navigation, aux compétences de l’équipage et au budget alloué peut paraître une gageure. Quelques règles sont à respecter afin d’éviter que votre escapade en mer ne connaisse des déconvenues.

 

L'expérience nautiquelouer bateau vacances1

Si vous avez l’intention de louer un bateau sans équipage, vous devez être sûr de votre technicité et être prêt à faire face aux ennuis techniques potentiels. Tout loueur sérieux vous questionnera sur votre expérience nautique. Cette option de location n’est à envisager que si vous êtes sûrs de vos compétences.
Si vous manquez de pratique, commencez par vous faire la main sur un voilier maniable (6 à 9 mètres) et sur un itinéraire que vous avez déjà pratiqué en équipage.
Vous passerez peut-être une meilleure semaine avec au moins un second compétent, dont la présence devient obligatoire sur une grande unité (>13 mètres).
Vous pouvez opter pour la location en flottille. Elle vous offre l'encadrement et les conseils d'un navire-amiral. Pour vous mettre en confiance, vous pouvez prendre l'option « skipper », au moins le ou les premiers jours. Ce professionnel vous apportera tous les conseils nécessaires à la navigation sur zone. Et pour profiter de l'aventure sans les soucis, vous pouvez choisir la croisière avec skipper.

 

Quand et où partir ?

Pour choisir en toute liberté sa base de départ, consultez le site www.voilesetvoiliers.com qui répertorie tous les ports et flottes de location en France et dans le monde. En fonction de la zone de navigation, des règlements locaux peuvent être édictés.
Si vous souhaitez bénéficier de tarifs abordables, évitez les périodes les plus encombrées telles que les vacances de Noël sous les tropiques, les ponts du printemps ou la période estivale sur le pourtour méditerranéen.

 

louer bateau vacances2Choix du loueur et de la location

Les loueurs de proximité proposent le plus souvent une flotte adaptée à leur bassin de navigation. Il est essentiel de vérifier que le propriétaire est en possession d'une licence de location et que son bateau jouit d’une assurance tous risques, responsabilité et dommage pour la location. Les loueurs internationaux offrent des prestations standardisées plus impersonnelles, mais de qualité.
Une fois le loueur choisi, vous devez sélectionner le type de bateau. Apprécié pour son espace et sa stabilité «sans gîte», le catamaran ne peut qu'enchanter votre famille ou vos amis néophytes. Le monocoque est quant à lui, en moyenne, 30 % moins cher (location, taxes de port, gazole…), plus facile à accueillir dans les ports en saison, plus fin à la barre et aux réglages si votre équipage à envie de s'amuser à la voile. Si votre choix se porte sur un bateau à moteur, vous devez être en possession d’un permis valide quel que soit le pays où vous le louez.


Les préparatifs avant votre départ

Se faire envoyer un descriptif complet du bateau, avec un contrat de location afin d’affiner l’équipement à apporter avec vous. Attention à bien lire en détail les conditions générales et la liste des options plus ou moins obligatoires (matériel de communication et de sécurité, literie, nettoyage final, moteur hors-bord…) ! Il peut être opportun de noter sur sa liste une VHF portable, un petit GPS avec lecteur de cartes intégré, les alimentations ou les piles ad hoc, quelques cyalumes et flashlights, les photocopies des papiers de l’équipage, une trousse à outils avec tournevis, marteau, ruban adhésif pour les raccords électriques… Vous trouverez d’autres conseils sur des sites internet spécialisés dans le nautisme ; le forum www.hisse-et-oh.com peut s’avérer une source d’informations utile.

Se renseigner sur les possibilités de parking pour la voiture et sur la proximité d’un centre commercial ou de commerces adaptés pour l’avitaillement. Préparer votre liste de provisions à l'avance. Dans les îles lointaines, vous pouvez confier à chaque membre de l’équipage le soin d'emporter dans ses bagages quelques produits plus faciles à trouver ou moins chers en France.

Consulter votre médecin traitant qui vous prescrira les vaccins à faire avant votre départ et les médicaments qui constitueront votre trousse à pharmacie : pansements, désinfectant, produit de réhydratation pour les enfants, antibiotique à large spectre, crème solaire, médicaments en cas de diarrhée, nausées, vomissements, fièvre, douleur, allergie, mal des transports, répulsif contre les moustiques…

 

Imprimer Envoyer
Guides mer et littoral
Tous nos sites
Découvrez notre site dédié à la retraite des pros
Retrouvez les horaires de marées