Les écogestes du littoral

ecogestes

Le littoral, milieu complexe

L’incroyable attractivité qu’exerce le littoral sur le genre humain n’est pas sans conséquence. Apprendre à le connaître est le premier geste nature, et peut-être le plus utile.

Le littoral correspond à l’estran, cette zone couverte et découverte à chaque marée, et par extension, à l’arrière-pays. C’est un espace naturel, de plus en plus urbanisé, objet de toutes les convoitises, et soumis à une pression très forte. La fréquentation y est dense et les activités professionnelles et de loisir en tous genres ne cessent de se développer.

Les sorties nature : intéressantes et ludiques

La grande variété du littoral français, doté de côtes rocheuses, de falaises, d’estuaires, de plages, de dunes, de marécages, etc., est complexe à protéger. Chaque écosystème abrite une faune et une flore spécifiques. L’ensemble participe à la biodiversité et à l’équilibre du milieu. Un peu partout des associations proposent de découvrir et comprendre ces divers milieux naturels. Courez dans les offices de tourisme vous renseigner, laissez-vous porter par les approches sensorielles et suivez le guide !

 

Fragile cordon dunaire

Quoi de plus inoffensif qu’une promenade sur le littoral ? Oui, à condition de prendre conscience de tous les points de fragilité de cet environnement varié où la terre rejoint la mer.

ecogestes2Le cordon dunaire est typiquement un écotone, soit une zone de transition écologique entre deux écosystèmes, dotée d’une grande richesse biologique. Entre la terre et l’eau, les dunes se déplacent, s’affaissent, s’érodent. Et pourtant, elles abritent une végétation qui a su s’adapter à ces sols très instables côté dunes mobiles et plus stables côté dunes fixées. Le long de cette succession de micro-milieux, une flore parfois rare résiste à la salinité, à la pauvreté nutritive, au vent et attire à son tour une faune discrète.

Balade respectueuse

Dans cet espace, le passage des promeneurs n’est pas aussi innocent qu’on pourrait le penser. Les endroits qui semblent peu fréquentés le sont tout de même par une succession de promeneurs isolés tout au long de la journée. Respecter les clôtures est indispensable pour ne pas piétiner la végétation naturelle ou réimplantée. Ne pas prélever de plantes utiles à la fixation de la dune est aussi important. Ce n’est pas non plus l’endroit idéal pour laisser courir son chien en liberté : il peut écraser les œufs des espèces d’oiseaux qui nichent au sol, et faire s’envoler de nombreuses espèces au repos.

 

L'équilibre de la plage

Balayée par les vagues, la plage est un milieu mouvant complexe. Les laisses de mer y forment un écosystème difficile à protéger.

La plage est une accumulation de sédiments transportés au gré des vagues… une définition peu glamour qui ne correspond pas à notre imaginaire ! C’est aussi le siège d’un écosystème baladé au rythme des marées : la laisse de mer, mélange de débris naturels rejetés par les flots. Habitat frais et protégé de la lumière pour nombre d’espèces, ce méli-mélo d’algues, d’os de seiche, de cadavres d’animaux est à la base d’une chaîne alimentaire où alevins, crabes ou encore oiseaux y trouvent une nourriture abondante.

Dépolluer la plage

La laisse de mer est aussi un piège à poubelles efficace. La difficulté est de trier sans dénaturer l’équilibre de la laisse de mer. Avoir toujours quelques sacs dans les poches pour ramasser les déchets est une bonne habitude. Ne rien laisser derrière soi, ne pas enterrer ses mégots dans le sable mais adopter le cendrier de poche, et ne pas s’installer trop en haut de la plage protège la dune et les premières plantes qui travaillent à sa fixation. Préférer l’emploi de laits solaires aux huiles évite le phénomène d’écran à la surface de l’eau, facteur de ralentissement de la photosynthèse.

 

Eco-gestes du pêcheurecogestes1

Pêcheurs à pied ou pêcheurs à la ligne depuis la côte, la protection du littoral et de ses ressources vous concerne !

La pêche est ludique et permet de ramener à la maison de quoi faire de bons petits plats : coquillages crus ou cuits, soupes d’étrilles, poissons… chaque coin à pêche renferme des trésors pour les gourmets ! Pour ne pas laisser à la nature un mauvais souvenir de son passage, les pêcheurs doivent respecter quelques règles, peu contraignantes.

De l’accès à la ressource

Certains fameux coins sont jalousement tenus secrets par des habitués ! Attention à respecter le chemin d’accès et à ne pas piétiner un espace naturel fragile comme dans les zones humides. Les affaires maritimes ou associations locales peuvent renseigner sur les consignes de prélèvements, les tailles minimales et les périodes de pêche en fonction des espèces. Tous les ustensiles ne sont pas autorisés non plus et les pêcheurs à pied doivent veiller à remettre en place tout ce qu’ils bougent. Enfin, veillez à ne pas oublier du matériel de pêche sur place.

Eco-gestes du plaisancier

A la frontière du littoral, le plaisancier profite des plaisirs de l’eau. En s’appropriant quelques éco-gestes, il contribue à la protection du bord de mer.

Les déchets que l’on retrouve en mer proviennent à 80% des activités terrestres. Les pollutions occasionnées en mer finissent souvent par toucher la terre. En matière de protection de la nature, les frontières n’existent plus. En fréquentant les zones côtières de ports en criques, le plaisancier a une responsabilité et son comportement peut laisser, ou pas, une trace dans son sillage.

Le marin responsable

Le plaisancier respectueux de la nature veille à ce que les objets embarqués ne risquent pas de tomber ou de s’envoler. Il se débarrasse d’un maximum d’emballages à terre. Il n’emploie pas de détergent, utilise les sanitaires du port plutôt que ceux du bateau, et est prudent lorsqu’il fait le plein de carburant. Il choisit les produits d’entretien de la coque en fonction de leur innocuité sur l’environnement et entreprend le carénage dans un lieu prévu à cet effet. En mer, il jette l’ancre sur des fonds sableux de préférence et respecte les milieux naturels sensibles.

© Ouest Reporters

Imprimer Envoyer
Guides mer et littoral
Tous nos sites
Découvrez notre site dédié à la retraite des pros
Retrouvez les horaires de marées