L'entretien de son bateau

entretenir bateau 2015

Vous venez d’obtenir le permis bateau et vous avez trouvé le bon financement ; tout est parfait, vous êtes prêt à partir pour votre première traversée dans quelques semaines ! Vous allez vite vous apercevoir qu’il est important d’entretenir son navire de la cale jusqu'au mat en passant par le pont, mais vous allez aussi découvrir que cela s’apprend, et que même parfois vous pouvez économiser de l’argent. Certes l’entretien sert d’assurance pour de longues années d'utilisation, mais il s’agit surtout d'éviter les pannes et de prendre la mer en toute sécurité.

Ce guide s'adresse aussi bien aux débutants qui souhaiteraient de bons conseils préventifs, comme aux habitués de la plaisance qui voudraient anticiper des problèmes inconnus jusqu’à présent, mais les mauvaises habitudes se prennent rapidement... Car la difficulté d’un entretien hasardeux réside dans les soucis rencontrés lors d’une sortie, et le plus souvent les incidences se produisent au niveau du moteur, puis sur les extérieurs comme les bois et la carène.

 

Bien entretenir son moteurentretenir bateau 2015 1

Un moteur diesel bien entretenu vous assurera facilement 7 000 heures de navigation. Il est primordial de lui apporter un soin et un entretien irréprochable, afin qu'il vous propulse le plus longtemps possible ; il est toujours préférable de se passer d’un crédit qui viendrait à l’improviste pour faute d’entretien. A ce sujet, le primo propriétaire d’un bateau pense souvent qu’il est préférable de contracter un prêt pour l’achat d’un moteur neuf qui serait plus fiable qu’un moteur d’occasion… Quand vous serez aguerri en matière maritime, vous apprendrez pourtant qu'un appareil plus ancien l’est davantage : ayant connu plus d'entretiens et de contrôles, il sera donc plus sûr à l'utilisation qu'un moteur tout juste sorti d'usine. Voilà une bonne nouvelle pour votre budget.

Avant de partir en mer, nous vous conseillons fortement de vous équiper de pièces de rechange en prévision d’une panne ou d'une avarie moteur, ainsi que d'une large gamme d'outils. Cela vous sera d'une aide précieuse ! Pensez surtout à respecter la plage d'utilisation conseillée par le constructeur. Là encore, vous éviterez une surchauffe et assurerez une bonne espérance de vie à votre moteur.

Prenez soin de vérifier, avant de partir pour une traversée, que l'organe vital de votre bateau soit au sec. Il est fortement déconseillé de partir avec un moteur gorgé d'eau, pensez donc à vidanger le réservoir. Enfin, la cale moteur, ainsi que l'inverseur, doivent être nettoyés régulièrement ; et ce n’est pas toujours le cas… C'est pourtant une étape essentielle dans l’inspection de votre bateau. Pensez également à vérifier le niveau d'huile, le filtre à eau, mais aussi la charge des batteries du moteur indépendant. Il est primordial de pouvoir démarrer en toute sécurité.

 

Entretenir les boiseries

Même si le moteur constitue le coeur du bateau, il ne faut pas négliger les extérieurs. Le bois est un matériau que l'on retrouve presque systématiquement. Or, c'est une matière fragile, elle souffre des intempéries en mer et dans les ports. Les conditions climatiques, le soleil, le vent, la pluie ou les UV peuvent l'endommager, il est donc nécessaire de prévenir d'éventuelles pourritures, en entretenant la peinture et en traitant vos extérieurs.

entretenir bateau 2015 3Les revêtements du pont, du mât et des mains courantes en bois subissent l'usure et le climat, elles peuvent donc se décoller. Il faut choisir un produit adéquat, spécialement conçu pour ce type de bois et d'utilisation. Les vernis marins ont pour but de prévenir les UV et de plastifier les bois, afin de les rendre plus résistants à l'usure. Le processus d'application est long, puisque ces produits mettent du temps à sécher. Comptez entre 2 et 3 jours pour traiter toutes vos surfaces, puisqu'il faut appliquer plusieurs couches.

La plupart des navires sont équipés de pont en teck, un matériau plus résistant, mais il est nécessaire de le traiter après une dizaine d'années d'usage afin de lui rendre ses propriétés initiales. Le procédé est simple, bien que chronophage : il faudra d'abord poncer le bois, afin de l'aplanir, puis protéger les lames de teck, refaire les joints à neuf et enfin, appliquer une huile pour le nourrir.

 

Entretenir la carène du bateau

Après avoir entretenu les bois, il faut penser au nettoyage et à l'entretien de la carène. Le carénage est une étape essentielle, mais une fois de plus,entretenir bateau 2015 2 cela prend du temps... Il arrive trop souvent que cette étape soit négligée da façon à privilégier les sorties en mer, alors qu’une carène propre et lisse vous garantit de meilleures conditions de navigation, ainsi qu'un économie de carburant et de meilleures performances.

Le carénage vous permet également de prévoir les réparations et l'entretien à apporter à votre bateau, puisqu’il est visible dans sa totalité. Privilégiez la période estivale pour entretenir votre carène, les conditions météo sont optimales ; c'est également la période de l'année où les algues commencent à proliférer. L'antifouling, un produit prévenant les salissures, est indispensable pour son entretien. Il en existe de différentes sortes, selon vos besoins et celui de votre bateau : semi-érodables non diluables dans l'eau, érodables s'usant avec le frottement de l'eau, ou anti adhérant pour améliorer les performances : à vous de choisir parmi ces différents modèles.

Il faut savoir que l'antifouling s'avère être onéreux, il est donc impératif de l'appliquer correctement pour éviter le gaspillage. Notre conseil est d'abord de nettoyez votre coque, si possible avec un jet haute pression. Puis préparez la carène en lissant et ponçant sa surface, à l'aide d'un papier abrasif par exemple. Vient ensuite l'étape du nettoyage de l'hélice, et le remplacement des anodes. L'antifouling s'applique ensuite en deux couches. Une fois celles-ci bien sèches, vous pourrez alors mouiller à nouveau.

Si vous suivez ces quelques conseils, vous avez toutes les clés en main pour prendre soin de votre moteur, ainsi que des extérieurs. L’entretien de votre bateau se fait également en mer : pensez donc à bien préchauffer votre moteur, ou encore vérifier le niveau d'eau de refroidissement pour éviter la surchauffe. Enfin, prévoyez des contrôles et des entretiens réguliers, c'est le secret pour assurer une durée de vie optimale à votre bateau.

 

Breizh Masters

Imprimer Envoyer
Guides mer et littoral
Tous nos sites
Découvrez notre site dédié à la retraite des pros
Retrouvez les horaires de marées