La Recouvrance, entre tradition et modernité

 

 

 

la recouvranceDu nom d’un quartier brestois enseveli sous les ruines des bombardements de la Seconde Guerre mondiale, la Recouvrance, amarrée au quai du Commandant Malbert à Brest est depuis plus de 20 ans, le navire ambassadeur de la ville. Elle est la réplique d’un aviso, bateau militaire du 19e siècle, destiné à l’origine à transmettre les plis ou avis urgents, avec à son bord 50 à 60 hommes. Ces fonctions furent ensuite étendues à la surveillance et à la protection des côtes africaines et des Antilles.

 

 

Projet collectif Brestoisla recouvrance1

Le projet de construction fut lancé à l’occasion du concours national « Bateaux des Côtes de France » en 1990, qui a vu la reconstruction d’un grand nombre de vieux gréements. Une association s’est alors constituée et a mobilisé l’enthousiasme des Brestois qui ont soutenu sa réalisation par le biais d’une souscription en complément de l’apport financier de la Ville, du Département, de la Région et de quelques mécènes privés. Sa mise à l’eau, ancrée dans la mémoire collective des Brestois, a été célébrée lors des premières fêtes maritimes de Brest, le 14 juillet 1992.  L’armement a ensuite été achevé en 1993 et les travaux d’aménagement intérieur au printemps 1996. Sa construction est à l’origine de l’implantation à Brest du Chantier du Guip, devenu une référence au niveau international dans le domaine de la réhabilitation des navires anciens.

 

Protecteurs des mers

la recouvrance2Symbole de tradition mais également de modernité marine, La Recouvrance est dotée d’un dispositif performant de retraitement des eaux et de gestion de l’énergie et des déchets par tri sélectif. Pour saluer ce travail, la goëlette a obtenu en janvier 2014 la certification environnementale internationale ISO 14001 et a été désignée bateau ambassadeur de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO. Chaque hiver, des contrôles « de la quille à la pomme des mats » sont effectués pour entretenir cet armement. Ainsi la totalité du tableau arrière et la chevelure de la figure de proue ont été délicatement ornées de feuilles d’or pour préparer la saison 2014.

 

Courtes navigations ou croisièresla recouvrance3

D’avril à novembre, La Recouvrance accueille à son bord des passagers pour une demi-journée, un jour ou deux en rade de Brest, à la découverte de la marine à voile avec participation aux manœuvres et initiation par l’équipage, à la lecture des cartes marines et au matelotage. Des sorties thématiques de 2 jours, en liaison avec le parc marin brestois Océanopolis, sont également proposées aux groupes. Des croisières au long cours ou en Mer d’Iroise peuvent être également programmées entre les grands événements nautiques, les rassemblements de bateaux du patrimoine et les départs de grandes courses.

 

Chiffres clés

  • 25 mètres de longueur de coque,
  • 6,40 m de largeur maximum,
  • 430 m2 de voilure avec 9 voiles,
  • 28 m de tirant d’air,
  • 150 tonnes,
  • 3,20 m de tirant d’eau,
  • Environ 180 jours de navigation par an,
  • 8 500 miles parcourus en 2013, soit deux fois la traversée de l’Océan Atlantique.

 

Plus d’informations  : www.larecouvrance.com, contact@larecouvrance.com.

© Ouest Reporters

Imprimer Envoyer
Guides mer et littoral
Tous nos sites
Découvrez notre site dédié à la retraite des pros
Retrouvez les horaires de marées