Comment choisir la voile de son bateau ?

choisir voile

Vous désirez acquérir un voilier, ou remplacer votre voile ? De nombreux paramètres sont à prendre en compte, surtout que cet investissement n’est pas négligeable. Aussi, avant de contacter votre établissement bancaire pour effectuer une demande de prêt, vous devez établir une liste de vos besoins précis, en tenant compte de votre niveau de navigation et de l’espace à bord de votre bateau. Il existe plus d’une trentaine de voiles, de quoi s’y perdre !

D’ailleurs, saviez-vous que la plupart du temps les plaisanciers ne possèdent pas un matériel adapté à leur bateau ?! Voilà pourquoi nous vous proposons dans cet article de définir les grandes étapes, avant d’acheter une voile : quel type d’utilisation souhaitez-vous en faire ? Quelle est votre expérience dans la navigation ? Quels tissu et coupe choisir ? Devez-vous opter pour une voile neuve, ou d’occasion ? Et enfin, nous vous indiquerons comment fabriquer une voile à moindre coût, un conseil qui peut s’avérer parfois utile.

Les paramètres à prendre en compte pour choisir sa voile

Nous conseillons aux navigateurs débutants de se faire la main avec les voiles de base, fournies sur leur bateau au moment de l’achat. Il n’est donc choisir voile 1pas nécessaire d’investir pour ce nouveau matériel. De plus, les voiles qui ne sont pas utilisées doivent être stockées, et si cet environnement de stockage n’est pas adapté, le matériel va s’abîmer.

En prenant de l’expérience, vous pourrez alors définir quel type de voile vous convient le mieux, et ce n’est qu’à ce moment qu’un financement se justifie.

Avant de changer de voile, les navigateurs expérimentés devront se poser diverses questions, tout d’abord, pour quel type de voyage le nouveau matériel est destiné ? Le conseil est de prendre connaissance de la météo, afin de choisir une voile solide et adaptée aux intempéries des zones correspondantes à votre navigation. Les propriétaires de bateaux ont alors le choix entre une voile à 3 ris, une trinquette ou un tourmentin. La trinquette et le tourmentin assurent la sécurité des plaisanciers lors de mauvais temps. Elles permettent de prendre le relais du génois, qui peut être déformé par les ris lors de mauvais temps. Si vous manquez de place à bord de votre bateau, il est conseillé par contre de choisir entre la trinquette et le tourmentin.

Le tissu, ainsi que la coupe de la voile ont également leur importance…

 

Quel tissu et quelle coupe pour sa voile ?

Le tissu de la voile est important, surtout lorsqu’il s’agit de longévité et d’entretien. Pour les longs voyages sujets aux intempéries, il est préférable d’opter pour une voile croisière-promenade solide et robuste, avec un fort grammage, type Dacron, plus légère et moins déformable.

Attention, avant d’opter pour une nouvelle voile certes plus robuste, mais dont le maniement peut s’avérer être difficile, nous vous conseillons tout d’abord d’acquérir une bonne expérience de la navigation, avec des voiles plus classiques.

Si vous avez décidé de changer de voile, sachez que la coupe est un élément essentiel à considérer avant l’achat. En effet, une voile mal coupée peut être difficile à manier, et ne vous donnera aucune satisfaction ; elle peut même représenter un danger si vous entreprenez un long voyage.

Plus une voile est coupée de façon optimale, plus l’aérodynamisme est bon. Pour bénéficier de ce type de voile qui corresponde à vos besoins et à vos attentes, il est préférable de prendre contact avec un fabricant, le seul qui puisse être en mesure de vous transmettre toutes les informations nécessaires, et de vous livrer une voile de qualité, coupée sur mesure. Vous pouvez également choisir une voile d’occasion. Bien entendu il existe des avantages et des inconvénients pour un matériel de seconde main.

 

choisir voile 2Choisir une voile neuve ou d’occasion ?

Contrairement aux idées reçues, l’élément le plus coûteux sur un voilier n’est pas la coque, mais bien les voiles. En effet, le budget pour entretenir les extérieurs du bateau est beaucoup moins important que celui dédié aux voiles. C’est pourquoi, avant de contracter un prêt pour du nouveau matériel, il est important de connaître les inconvénients de l’achat d’occasion, et de prendre toutes les mesures nécessaires avant de valider ce choix qui peut rester intéressant toutefois.

Dans un premier temps, n’hésitez pas à observer la voile sous toutes ses coutures. Le tissu vous semble-t-il en bon état ? Contrairement aux pneus d’une voiture, il n’existe pas de repères pour mesurer le degré d’usure. Si vous constatez que les coutures doivent être remplacées, alors ne l’achetez pas. Faites de même si la voile vous semble déformée, ou si les dimensions ne sont pas les bonnes. Ces interrogations constituent déjà une jauge élémentaire, pour définir si une voile est encore utilisable ou non.

Sachez également qu’une voile d’occasion occasionne de multiples dépenses, notamment pour son entretien ; il faut en tenir compte avant de vous décider de l’acheter.

Une autre solution consiste à fabriquer soi-même la voile d’un bateau. Si vous avez l’âme d’un couturier et d’un bricoleur, notre dernier point pourrait vous intéresser.

 

Fabriquer sa propre voile de bateau

Pour fabriquer une voile soi-même, il faut s’armer de patience, car la tâche est longue. Mais le coût est moindre, et le matériel nécessaire est accessible à beaucoup de budgets. En effet, vous avez besoin :choisir voile 3

  • d’une machine à coudre dotée d’une aiguille solide
  • d’une paire de ciseaux
  • d’un adhésif double-face
  • d’œillets
  • et bien évidemment, de tissu. Pour ce point, vous pouvez contacter directement un fournisseur, ou bien, pour un tissu à spi, vous rendre dans des grandes surfaces spécialisées.

Une fois le matériel rassemblé, il faudra créer un patron, afin de fabriquer une voile sur mesure. Vous avez la possibilité de prendre les dimensions sur votre bateau, ou bien de télécharger le logiciel Sailcut, capable de générer des patrons, pour tout type de voiles. Ce programme est adapté aux néophytes : il suffit de rentrer les dimensions, le moule et le gréement, pour générer un dessin compréhensible.

Nous vous recommandons malgré tout de posséder une voile de secours, car dans tous les cas, un matériel fabriqué par des professionnels est toujours plus fiable.

Vous l’avez compris, la voile est l’élément indispensable pour un voilier. Bien choisie, elle assure la sécurité en mer, lors de petits on de longs voyages. Il est juste nécessaire de définir vos besoins, et de choisir un matériel de qualité.

 

© Breizh Masters

Imprimer Envoyer
Guides mer et littoral
Tous nos sites
Découvrez notre site dédié à la retraite des pros
Retrouvez les horaires de marées