Ce qu’il faut savoir pour choisir son moteur de bateau

choisir moteur

Le moteur est l’élément le plus important et l’un des plus coûteux sur un bateau. Si votre moteur est en bon état, s’il convient à votre navire, alors votre expérience de plaisance n’en sera que meilleure. Dans cet article, nous vous proposons de vous aider dans le choix de ce moteur.

Choisir le bon nombre de chevaux

Des études ont démontré que les plaisanciers souffrant d’une mauvaise expérience à bord de leur navire n’avaient pas une motorisationchoisir moteur 1 adaptée. Il est donc nécessaire de s’assurer que le moteur choisi bénéficie d’un nombre de chevaux correct, en fonction de vos activités en mer et de vos besoins. Ce choix, pourtant crucial, ne doit pas répondre à une problématique de performance et de vitesse. En effet, plus le moteur a de chevaux, plus votre bateau est rapide. Cependant, s’il vous donne satisfaction, il peut ne pas correspondre pas à un autre plaisancier, pour la même motorisation.

Votre bateau peut supporter un nombre de chevaux maximum fixé. Dans ce cas, choisissez une motorisation équivalente, car un moteur avec trop peu de chevaux peut causer une importante consommation de carburant. Même s’il paraît en général plus petit, ce type de moteur doit travailler beaucoup plus qu’un gros modèle, et est donc plus énergétivore.

 

Les moteurs de hors-bord

En général, un moteur de hors-bord se monte à l’arrière du bateau, sur le tableau. La boîte de vitesse, ainsi que l’hélice, sont submergées pendant la navigation, mais peuvent être hissées hors de l’eau une fois au port, afin de prévenir la corrosion.

Aujourd’hui, les moteurs de hors-bord ont une motorisation allant de 2.5 à 350 CV. Certains peuvent même atteindre les 500 chevaux. Les nouveaux hors-bords sont soumis à des régulations plus strictes en matière d’émissions polluantes. De plus, ils sont dorénavant beaucoup moins gourmands en énergie. Certains fabricants utilisent des moteurs à quatre temps, bien que la plupart d’entre eux préfèrent les appareils à injection directe en deux temps, plus modernes. Les moteurs à quatre temps fonctionnent de la même façon que ceux d’une automobile, et possèdent un réservoir, ainsi qu’une jauge pour mesurer le niveau.

Auparavant, les hors-bords possédaient principalement des moteurs à deux temps. Depuis, les fabricants ont décidé de créer des appareils plus écologiques et moins polluants, en limitant les émissions néfastes. Les moteurs actuels sont donc à injection directe, en deux ou quatre temps.

De même, il était parfois nécessaire de mélanger de l’huile à l’essence, afin de lubrifier les anciens moteurs à deux temps. Les moteurs à injection directe requièrent désormais une séparation entre cette huile et le carburant, et de ce fait, les modèles plus récents émettent peu d’émissions, et sont plus écologiques, ainsi que silencieux.

Les moteurs modernes, quant à eux, sont construits en injection directe, et conduisent le carburant hors du réservoir, pour huiler les parties fragiles du moteur.

 

choisir moteur 2Les moteurs de bateaux pontons

Depuis plus de dix ans, les bateaux pontons sont les navires les plus populaires sur le marché, et les plus appréciés. Ils sont aujourd’hui plus rapides, grâce à un nouveau design, et peuvent être utilisés pour le ski nautique ou le halage, comme également pour des croisières en mer et la navigation récréative. Certains sont équipés de moteur mixte.

Avant de choisir le moteur de votre bateau ponton, il faut prendre en compte différents paramètres :

  1. Le système de ventilation, quand les passagers sont assis à l’avant.
  2. Minimiser les vibrations.
  3. La hauteur de montage.
  4. Choisir la bonne hélice.
  5. Choisir un bon système de contrôle directionnel.

Afin de déterminer la bonne motorisation de votre bateau ponton, il est important de définir de quelle façon vous l’utiliserez, ainsi que le nombre de personnes à bord, en moyenne. La plupart des consommateurs changent la motorisation après seulement un an d’utilisation, car ils avaient sous-estimé le nombre de chevaux nécessaires. Attention à cela…

Avant d’acquérir un bateau et de demander un prêt, il est très important de dialoguer avec un vendeur, de lui exprimer vos besoins et vos envies en matière de navigation, et de choisir un moteur adapté à la vitesse conseillée pour ce type de destination. Si vous êtes un adepte du ski nautique, par exemple, votre vitesse moyenne sera de 30 à 40 mi/h. Mais sachez que la vitesse moyenne pour un bateau se destinant à des activités sportives est de 22 mi /h, soit 36 km/h.

 

Les moteurs pour bateaux de sportchoisir moteur 3

90% des bateaux de sport possèdent un moteur mixte. Depuis les 5 dernières années, un intérêt tout particulier est porté à la motorisation de ce type de navires, car de plus en plus de fabricants en commercialisent à des prix toujours plus abordables.

Au moment de choisir la motorisation de votre bateau de sport, il est cardinal d’éviter la sous-estimation du nombre de chevaux nécessaires. Quelques fabricants installent, dans leurs plus petits modèles, des moteurs 3.0L de 135 CV, afin de proposer un prix attractif. Ce sont les bateaux d’entrée de gamme, qui conviennent aux croisières, mais pas du tout aux activités sportives, comme le ski nautique ou le slalom. Ce type de navire perdra en puissance, surtout avec de nombreux passagers sont à bord.

Préférez donc les moteurs plus puissants. En effet, les bateaux de sport se destinent à diverses activités, comme la pêche, le wakeboard, la croisière en mer… Il est donc nécessaire d’opter pour un moteur mixte, qui vous permettra de pratiquer toutes ces activités. La plupart de ces moteurs sont des 4.3L, 5.0L ou même 5.7L, et les plus gros moteurs peuvent atteindre les 425 CV.

Vous l’aurez compris, il est nécessaire de définir l’utilisation de votre bateau, ainsi que vos besoins et vos envies, avant de passer à l’étape cruciale : l’achat. Cela demande de la réflexion, puisque le moteur est l’un des éléments le plus coûteux sur un navire.

© Breizh Masters

Imprimer Envoyer
Guides mer et littoral
Tous nos sites
Découvrez notre site dédié à la retraite des pros
Retrouvez les horaires de marées