Bien choisir son bateau selon le type de navigation envisagée

choisir son bateau

Acheter son bateau, voguer au rythme des vagues de ports en ports de mers hautes en mers bleues transparentes… Parfois cela concrétise le rêve de toute une vie. Parmi tous les modèles existants de bateaux comment choisir celui qui s’adaptera le mieux au projet envisagé ? Car entre la plaisance et les sorties de pêches en haute mer, les plaisirs et les budgets ne seront pas les mêmes, d’où ce guide.

 

Quelques critères objectifs pour effectuer son choixchoisir son bateau 1

Acheter un bateau est bien plus qu’un rêve car il représente aussi beaucoup d’espoirs : de nouvelles façons de voyager,de nouvelles façons de découvrir la mer et ses richesses, un grand vent de liberté aussi. Au vu du financement et de tous les espoirs que cet achat représente, il est important de bien faire le point sur ses envies d’échappées maritimes avant d’envisager l’achat ou la location d’un bateau neuf, voire d’occasion. Entre yachts, open cruisers, cabin cruisers, pneumatiques, semi-rigides, Gozzo, Riva et catamarans le choix est vaste et les gammes de prix sont étendues. Mieux vaut donc prendre son temps pour choisir que de se tromper.

La toute première interrogation est de savoir si vous êtes adepte de la croisière en eaux tranquilles, en bord de côte, deport enport, de la vitesse en pleine mer ou bien de la pêche en mers profondes ? De plus, il s’agit aussi de connaître les besoins nécessaires en matière d’équipements de confort : comptez-vous séjourner 2 semaines de vacances d’affilée ou quelques week ends afin de profiter du beau temps ? Ces deux questions élémentaires réfléchies vous permettront déjà de gagner un temps précieux dans vos recherches de navires et de pouvoir envisager concrètement l’achat du bateau le plus adapté à la pratique que vous en ferez.

choisir son bateau 2D’autres réponses sont attendues et concernent le financement. Acheter un bateau, quelle que soit sa taille, a un prix. Évidemment, entre le yacht spacieux et le pneumatique, la somme à emprunter sera différente, mais encore faut-il avoir visité quelques salons nautiques afin de se rendre compte du budget nécessaire à avoir ou à faire financer par sa banque. Les spécialistes vous diront que l’achat d’occasion est préférable pour un débutant, après avoir navigué sur plusieurs modèles, car cela permet de s’initier en douceur tout en appréhendant plus facilement les avantages et les inconvénients de chaque modèle de bateaux. Quoi qu’il en soit, il en va de même que pour une voiture ou une maison, acheter un bateau représente un budget conséquent qu’il faut envisager avec sa banque avant de réaliser son achat. Elle est une étape importante dans ce rêve : si le budget alloué ne permet que l’achat d’un bateau pour une navigation côtière, rien ne sert de partir en haute mer avec des amis pour la découverte de ce modèle plus cher par exemple…

 

 

Chaque bateau à son usage, chaque type de voile à son avantage

Pour la navigation de plaisance, il est bien souvent conseillé le yacht ou le catamaran ; pourquoi ? Le yacht, bien que très souvent assimilé à un bateau de luxe, peut également être aménagé avec un budget nettement abordable. Il est considéré comme une embarcation idéale pour partir en croisière sur tous types d’itinéraire, de 6 à 100 personnes. Quant à l’aménagement intérieur, libre à vous d’aménager sa coque au gré de vos envies. Le catamaran est en revanche davantage considéré comme un loisir sportif ; il a toutefois l’avantage d’être spacieux dans sa coque à plat. Il peut naviguer aussi au plus près des côtes et, de ce fait, accéder facilement aux plages. Un bémol cependant quant à son prix, son entretien et son mouillage (de par sa taille) : il devient un objet nautique onéreux, mieux vaut alors envisager de le piloter relativement souvent, et non que certains week ends.

Les open cruisers, les cabin cruisers, les pneumatiques et les semi-rigides seront beaucoup plus adaptables à tous types de navigation. Plus petits, ils se glissent facilement dans tous les emplacements et permettent une facilité de navigation plus élevée. Toutefois les pneumatiques et les open cruisers sont plus particulièrement destinés à un usage de sorties et non de traversées en mer, car le confort intérieur est très sommaire. Les cabin cruisers et les semi-rigides peuvent être habitables voire même plutôt agréables sur de séjours au long court.

choisir son bateau 3Le Gozzo ou le Riva, deux marques italiennes de légende sont un peu comme la Ferrari de la mer. Aussi confortables qu’esthétiques, ils font rêver tous les adeptes de coques ! Le quillard et le dériveur sont plutôt pour les sportifs de la mer car la manipulation est plus complexe et nécessite du savoir-faire et de l’expérience.

Il faut également évoquer les navigations plus originales : les goélettes, la jonque, la gondole, la péniche… que de bateaux qui font rêver d’exotisme, de liberté et de grands espaces ! Ils peuvent être adaptés à un type particulier d’utilisation. La péniche par exemple est l’habitation de beaucoup de « terrestres marins ». Stable et calme, elle permet de voguer de fleuves en canaux et de visiter la France à travers ses eaux calmes. Cette dernière est souvent disponible à la location pour remonter les canaux de France.

Enfin, le dernier apparut sur le marché, nécessité écologique oblige, est le bateau solaire. Ce type d’embarcation qui se rencontre en général dans les eaux intérieures, peut aussi aller en mer. Comme son nom l’indique, il est alimenté par des panneaux photovoltaïques, couplés à un système de voile ou un moteur thermique afin que même sans soleil votre bateau puisse évoluer. Il existe de plus en plus de modèles différents allant du bateau de plaisance, aux transports de passagers ou de marchandises. Outre son économie en carburant, le confort de navigation se situe bien évidemment dans son absence de bruit.

© Breizh Masters

Imprimer Envoyer
Guides mer et littoral
Tous nos sites
Découvrez notre site dédié à la retraite des pros
Retrouvez les horaires de marées