Acheter son bateau d'occasion

 

acheter bateau occasion

Acheter un bateau d’occasion ne s’improvise pas : de nombreux points sont à contrôler pour éviter les mauvaises surprises. A moins d’être très pointu, l’expertise d’un professionnel est rassurante et représente un engagement.

 

Etre accompagné pour la visiteacheter bateau occasion 1

L’histoire commence souvent par un rêve, une recherche sur le Net, puis un tour sur les pontons, parfois lors d’un salon, puis un essai en mer, et quand tout se passe bien, un nouveau chapitre démarre pour ladite embarcation. Première étape : la visite, qu’il est préférable d’effectuer accompagné. Quelle impression laisse le bateau ? L’état de propreté, ou pas, en dit souvent long sur l’entretien.

 

Passer en revue tous les postes

Les voiliers demandent une inspection plus complexe, du haut du mât au bas de la quille : gréement, mât, voiles, accastillage, structure, installation électrique et électronique, fonds, vannes, hublots, moteur, quille, dérive, safran, baille à mouillage, ligne d’ancre, etc. : tout doit être passé en revue ! L’œil aguerri est à l’affût des fissures, des points de corrosion ou d’usure, des problèmes d’étanchéité, des dysfonctionnements, des jeux de mécanismes, etc.

 

Inspecter la coque

Les coques en bois requièrent chaque année un entretien beaucoup plus contraignant que les coques en plastique. Mais ces dernières sont parfois touchées par le phénomène d’osmose. Il se manifeste par des cloques et une odeur de vinaigre, et nécessite un traitement spécifique. Quant au pont, il ne doit pas avoir de zones plus ou moins souples : elles trahissent un problème de délaminage.

 

acheter bateau occasion 2La mutation de propriété

Une fois le bateau et l’acte de francisation inspectés, le certificat de conformité européenne vérifié, une promesse d’achat puis la vente sont signées. L’intervention d’un expert, souvent demandée par les assureurs, permet de lever les conditions suspensives à l’achat... Puis des démarches sont à effectuer au bureau des Douanes et aux affaires maritimes pour régulariser le transfert. Alors, enfin, le rêve prend forme et seul compte le bruit de l’eau contre la coque…

 

© Ouest Reporters

Imprimer Envoyer
Guides mer et littoral
Tous nos sites
Découvrez notre site dédié à la retraite des pros
Retrouvez les horaires de marées